Василиса▶ Я жду вашего обращения. Что Вы хотите узнать?
Логотип
Le Corsaire (journal) — Wikipédia Afficher/cacher la barre latérale Rechercher
Outils personnelsNon connecté Discussion Contributions Créer un compte Se connecter Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact Contribuer Débuter sur Wikipédia Aide Communauté Modifications récentes Faire un don Outils Pages liées Suivi des pages liées Téléverser un fichier Pages spéciales Lien permanent Informations sur la page Citer cette page Élément Wikidata Imprimer / exporter Créer un livre Télécharger comme PDF Version imprimable Dans d’autres langues Deutsch Modifier les liens Menu de navigationEspaces de noms Article Discussion VariantesAffichages Lire Modifier Modifier le code Voir l’historique Plus Le Corsaire (journal)Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Corsaire (homonymie) .
Le Corsaire
Le Corsaire-Satan
Image illustrative de l’article Le Corsaire (journal)

Pays France
Langue Français
Périodicité quotidien
Date de fondation
Date du dernier numéro
Ville d’édition Paris

Le Corsaire , sous-titré journal des spectacles, de la littérature, des arts et des modes , est un quotidien français paru à Paris du au .

SommairePrésentation[ modifier  | modifier le code ]

Le Corsaire était au nombre des publications qualifiées, par un député de l’époque, de « journaux marrons », dans la mesure où, pendant la Restauration , la presse française prenait la littérature, et surtout les mœurs, comme prétexte pour pouvoir parler de politique . Le Corsaire , qui avait pourtant, à ses débuts, juré ses grands dieux qu’il n’en ferait rien, mais n’avait pas tardé à se laisser entrainer par ses instincts, et, répondant un jour au très conservateur Journal des Débats , qui morigénait ce qu’il appelait les » petits journaux » :

« Que nous reproche-t-on ? disait-il. De chercher à entrer dans le domaine de la politique par une porte dérobée ; et pourquoi nous ferme-t-on la porte cochère  ? »

Le Corsaire , qui ne faisait que ce que faisaient tous les petits journaux d’alors, sauf à rester sur le carreau, dura jusqu’en 1852, mais non sans avoir subi force interruptions et transformations . Un grand nombre de littérateurs devenus plus ou moins célèbres ont passé par les bureaux de rédaction de cette feuille : Alphonse Karr , Léon Gozlan , Joseph Méry , Louis Reybaud , Paul de Musset , Jules Sandeau , Henry Murger , Champfleury , Arnould Frémy et d’autres comme Banville , Charles Nodier , Baudelaire , Boussenard , Cabanon , Chennevières-Pointel , Marc Fournier   (de) , L. de Senneville , Henri Murger , Gustave Le Vavasseur , Jean Wallon ou Alexandre Weill .

Dans les derniers temps de la monarchie, le Corsaire , qui avait fusionné avec le Satan , une petite feuille du même genre dirigée par Petrus Borel , parut, du au , sous le titre le Corsaire-Satan , était devenu, sous la direction d’un vieux journaliste, Le Poitevin Saint-Alme , une sorte de collège d’adultes où une foule de débutants littéraires faisaient leurs premières armes journalistiques .

Après la Révolution de 1848 , le Corsaire passa, sous l’influence d’ Alfred de Coëtlogon et René de Rovigo , du parti de l’ opposition libérale au légitimisme . Des tentatives furent encore faites, par la suite, pour relever ce journal, notamment en 1858, par Jean-Louis Viennot   (d) , son ancien directeur, et par Jules Lermina , en 1867, mais toujours sans succès .

Liste des rédacteurs[ modifier  | modifier le code ]

Parmi les rédacteurs ont figuré notamment :

Théodore de Banville Charles Baudelaire Louis-Henri Boussenard Émile Cabanon Champfleury Jean de Falaise Marc Fournier   (de) Léon Gozlan Alphonse Karr Louis Ménard qui signait L. de Senneville Joseph Méry Henri Murger Charles Nodier Jules Sandeau Gustave Le Vavasseur Jean Wallon Alexandre Weill Notes et références[ modifier  | modifier le code ]↑ et Pierre Larousse , Grand dictionnaire universel du XIXe siècle : français, historique, géographique, mythologique, bibliographique littéraire, artistique, scientifique, etc., t. 17, Paris, Larousse, 1869, 747 p.( lire en ligne ), p. 204.Liens externes[ modifier  | modifier le code ] Notices d'autorité Voir et modifier les données sur Wikidata  : Bibliothèque nationale de France ( données ) Gemeinsame Normdatei «  Corsaire (Le) (1823-1858)  » , sur Petite Presse Portail de la presse écrite Portail de la France au XIX e  siècle Ce document provient de «  https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Le_Corsaire_(journal)&oldid=162606853  ». Catégories  : Presse écrite disparue en France Presse sous la Monarchie de Juillet Presse sous la Restauration Presse sous la Deuxième République Presse sous le Second Empire Titre de presse créé en 1823 Titre de presse disparu en 1858 Catégories cachées : Article utilisant une Infobox Article contenant un appel à traduction en allemand Article contenant un appel à traduction lié à Wikidata Page utilisant une présentation en colonnes avec un nombre fixe de colonnes Article de Wikipédia avec notice d'autorité Portail:Presse écrite/Articles liés Portail:Médias/Articles liés Portail:France au XIXe siècle/Articles liés Portail:France/Articles liés Portail:Europe/Articles liés Portail:XIXe siècle/Articles liés Portail:Époque contemporaine/Articles liés Portail:Histoire/Articles liés La dernière modification de cette page a été faite le 12 septembre 2019 à 15:48. Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques . En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence . Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc. , organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Version mobile Développeurs Statistiques Déclaration sur les témoins (cookies) Wikimedia Foundation Powered by MediaWiki
© 2014-2020 ЯВИКС - все права защищены.
Наши контакты/Карта ссылок