Василиса▶ Я жду вашего обращения. Что Вы хотите узнать?
Логотип
Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon — Wikipédia Académie des sciences, belles-lettres et arts de LyonUn article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Académie de Lyon et Belles-lettres .Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon seal.png Sceau de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon.
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
archéologie , arts, histoire de l’art , histoire, littérature et sciences
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Fondateurs
Claude Brossette , Laurent Dugas , Camille Falconet , Louis de Puget ( d ) , Thomas Bernard Fellon ( d ) Voir et modifier les données sur Wikidata
Président
Jean-Pol Donné ( d ) ( ) Voir et modifier les données sur Wikidata
Affiliation
Site web
modifier

L’ Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon est une institution intellectuelle lyonnaise, une société savante créée en 1700 .

SommaireAnciennes tentatives[ modifier | modifier le code ]

Lyon ne possède pas d'université, et à plusieurs reprises, voit ses autorités essayer de développer un lieu de culture dans leur ville. La précédente tentative la plus notable est un groupe nommé Athenaeum Lugdunense restitutum au XVI e  siècle, en référence à la splendeur de l'époque romaine, dont le nom deviendra la devise de la future académie . Un second groupe reprend l'initiative autour de Nicolas de Lange à la fin du siècle, sous le nom d'Académie de Fourvière, ou Académie angélique, sans connaître une longue vie . L'existence de ce dernier groupe reste cependant incertaine .

Fondation[ modifier | modifier le code ] Laurent Dugas, co-fondateur de l'Académie. Confirmation de l'établissement de l'académie des sciences, belles lettres et arts de Lyon, 1724 sous Louis XV

En 1699, sept Lyonnais se réunissent pour disserter des sciences et des lettres ,  :

Claude Brossette , avocat et échevin lyonnais, administrateur de l’Hôtel-Dieu ; Laurent Dugas , président de la Cour des Monnaies ; Camille Falconet , futur médecin consultant de Louis XIV et membre de l’ Académie des inscriptions et belles-lettres  ;Antoine de Serre, conseiller à la cour des monnaies de Lyon ;Louis de Puget, naturaliste ;le père Jean de Saint-Bonnet , professeur au collège de la Trinité ;Thomas Bernard Fellon.

Dans une lettre écrite à Nicolas Boileau le , Claude Brossette parle d'une « petite académie » qui se rassemble une fois par semaine . La première véritable assemblée a lieu le , et se tient, comme pour les années suivantes, à tour de rôle au domicile d'un des fondateurs . En 1717, l'archevêque François Paul de Neufville de Villeroy met à leur disposition une salle du palais archiépiscopal de Lyon .

Historique[ modifier | modifier le code ]Vie sous l'ancien régime[ modifier | modifier le code ]

En 1704 , de nouvelles personnalités prennent part aux réunions : Charles Cheynet (ou Cheinet), président de la Cour des Monnaies, Dominique de Colonia, Nicolas Mahudel et Pierre Aubert.

En 1713 , d’autres Lyonnais, conduits par Jean-Pierre Christin , avec Nicolas Bergiron et Ferdinand Delamonce créent une académie qui deviendra la « Société royale des beaux-arts » qui organise des concerts et comprend aussi une classe de physique et une classe de mathématiques.

En 1717 , l’archevêque François Paul de Neufville de Villeroy met une salle de son palais, proche de la cathédrale St Jean , à la disposition de l’académie. Tout au long du XVIII e  siècle , de nombreuses personnalités, comme l' abbé Pernetti , et plus tard le jeune Nicolas François de Neufchâteau rejoignent l'académie.

Vie à l'époque contemporaine[ modifier | modifier le code ] Médaille de récompense de la fondation Jean Chazière par Oscar Roty

Comme toutes les autres sociétés savantes, l’Académie est dissoute en 1793 . Elle renaît en 1800 , par la volonté du préfet Verninac de Saint-Maur , sous le nom d’« Athénée », avant de reprendre son titre dès 1802 .

Elle sera reconnue d’utilité publique par ordonnance royale en 1839 , puis par décret le .

L’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon est à l'origine de la Conférence nationale des académies des sciences, lettres et arts , qui, sous l’égide de l’ Institut de France , regroupe vingt-huit académies provinciales.

En 1879, le lyonnais Jean Chazière (1821-1885) crée la fondation Jean Chazière qui lègue par testament à l'Académie la somme de 230 000 francs. Avec les revenus de cette somme, l'Académie devait encourager les sciences, l'histoire, la littérature, les beaux-arts, la poésie et l'archéologie et récompenser les actes remarquables de vertu et d’héroïsme.

Elle donne régulièrement au Palais Saint-Jean de Lyon des conférences auxquelles le public peut assister, en compagnie des académiciens, et décerne des prix scientifiques (prix Jean Thibaud, prix Platet-Mathieu, prix Chermette Mouratille, prix Arloing-Courmont-Institut Pasteur, prix Ernest-Brasseaux), des prix de bienfaisance (Fonds Rosa) et des prix littéraires (Jeux floraux) de manière intermittente. Les prix sont proclamés au cours des dernières séances publiques précédant les vacances d'été, c'est-à-dire fin juin et les vacances de Noël, c'est-à-dire en décembre. Les candidats ayant obtenu un prix ou une mention sont informés personnellement par l'académie et invités à la séance de proclamation. Les prix et mentions sont ensuite publiés dans la presse lyonnaise et sur les sites internet.

Présidents[ modifier | modifier le code ]Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ? 2004 : Joseph Remillieux2005 : Denis-Clair Lambert2006 : ?2007 : Jean-Pierre Gutton2008 : Jean-Pierre Neidhardt2009 : Michel Le Guern 2010 : Gérard Pajonk2011 : Dominique Bertrand2012 : Claude Jean-Blain2013 : Dominique Saint-Pierre 2014 : Jean Normand2015 : Marguerite Yon2016 : Pierre Crépel 2017 : Nicole Dockès 2018 : Georges Barale2019 : Jean-Pol DonnéDomaines d'étude[ modifier | modifier le code ]

L’académie est spécialisée dans les études sur

l' archéologie ,les arts,l' histoire de l’art ,l'histoire générale, la littérature etles sciences.

Elle publie annuellement les Mémoires de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon et toute une série de publications thématiques dont dernièrement un Dictionnaire historique qui regroupe des notices biographiques et bibliographique s sur les 824 académiciens répertoriés depuis 1700. Ce dernier travail s'appuie sur les nombreux manuscrits qu'elle conserve depuis le début du XVIII e  siècle.

Références[ modifier | modifier le code ]↑ et , p. 15.↑ et , p. 20.↑ et , p. 16.Annexes[ modifier | modifier le code ]

Sur les autres projets Wikimedia :

Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon , sur Wikimedia CommonsBibliographie[ modifier | modifier le code ]Ouvrages et articles[ modifier | modifier le code ]Louis David (dir.), L'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon, 1700-2000 : Trois siècles d'histoire lyonnaise, Lyon, Éditions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, 2000, 477 p.( ISBN   2-84147-097-0 , notice BnF no  FRBNF37114557 ).Patrice Béghain, Bruno Benoit , Gérard Corneloup et Bruno Thévenon (coord.), Dictionnaire historique de Lyon, Lyon , Stéphane Bachès, 2009, 1054 p.( ISBN   9782915266658 , notice BnF no  FRBNF42001687 )Dominique Saint-Pierre (dir.), Dictionnaire historique des académiciens de Lyon 1700-2016, Lyon, Éditions de l'Académie, 2017, 1369 p.( ISBN   978-2-9559433-0-4 , notice BnF no  FRBNF45273860 )Pierre Crépel, « Académies et encyclopédies : l’exemple méconnu d’une académie des sciences à Lyon (1736-1758) », Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique , no 136 « Histoire critique des sciences (XVIe-XVIIIe siècles) »,‎ 2017, p. 33-50 ( ISBN   978-2-917541-67-8 , lire en ligne ).Joseph-Florentin Bonnel, Histoire de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon de 1840 à 1891 : concours - fondations - personnel, Lyon, A. Rey, imprimeur de l'Académie, 1892, 272 p.( lire en ligne ).Jean-Baptiste Dumas, Histoire de l'Académie Royale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, t. I, Lyon, Giberton et Brun, 1839, 536 p.( lire en ligne ).Jean-Baptiste Dumas, Histoire de l'Académie Royale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, t. II, Lyon, Giberton et Brun, 1840, 645 p.( lire en ligne ).Sources[ modifier | modifier le code ] Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) Compte-rendu des travaux de l'Académie de Lyon (1805-1853) dans Gallica , la bibliothèque numérique de la BnF Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon dans Gallica , la bibliothèque numérique de la BnF Christiane de Clavières et Edmond Reboul, Index des mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon : répertoire des auteurs et des thèmes, Lyon, 1990.Articles connexes[ modifier | modifier le code ] Histoire de Lyon Liste de sociétés savantes d'histoire et d'archéologie en France Belles-lettres Liens externes[ modifier | modifier le code ] Notices d'autorité Voir et modifier les données sur Wikidata  : Fichier d’autorité international virtuel International Standard Name Identifier Bibliothèque nationale de France ( données ) Système universitaire de documentation Bibliothèque du Congrès Gemeinsame Normdatei Bibliothèque nationale d’Australie WorldCat Notice sur le site de la Conférence nationale des académies des sciences, lettres et arts Portail de la métropole de Lyon Portail des sciences Portail de la littérature française Portail des arts Ce document provient de «  https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Académie_des_sciences,_belles-lettres_et_arts_de_Lyon&oldid=159379469  ». Catégories  : Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon Société savante en Auvergne-Rhône-Alpes Catégories cachées : Page utilisant P31 Page utilisant P112 Page utilisant P488 Page utilisant P856 Page utilisant P18 Article utilisant une Infobox en Lua Article utilisant une Infobox Page utilisant Infobox Organisation Article avec une section vide ou incomplète Article de Wikipédia avec notice d'autorité Portail:Métropole de Lyon/Articles liés Portail:Auvergne-Rhône-Alpes/Articles liés Portail:France/Articles liés Portail:Europe/Articles liés Portail:Sciences/Articles liés Portail:Littérature française ou francophone/Articles liés Portail:Littérature française/Articles liés Portail:Littérature/Articles liés Portail:Arts/Articles liés Menu de navigationOutils personnelsNon connecté Discussion Contributions Créer un compte Se connecter Espaces de noms Article Discussion VariantesAffichages Lire Modifier Modifier le code Voir l’historique PlusRechercher
Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact Contribuer Débuter sur Wikipédia Aide Communauté Modifications récentes Faire un don Outils Pages liées Suivi des pages liées Téléverser un fichier Pages spéciales Lien permanent Informations sur la page Élément Wikidata Citer cette page Imprimer / exporter Créer un livre Télécharger comme PDF Version imprimable Dans d’autres langues English Italiano Modifier les liens La dernière modification de cette page a été faite le 19 mai 2019 à 00:42. Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques . En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence . Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc. , organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Statistiques Déclaration sur les témoins (cookies) Version mobile Wikimedia Foundation Powered by MediaWiki
© 2014-2019 ЯВИКС - все права защищены.
Наши контакты/Карта ссылок